Presse

"Les Métaboles cultivent le Jardin féerique" sur Olyrix

"La nature de tous ces jardins est par-dessus tout rendue grâce à la qualité de la prosodie, qui cultive chaque mot et chaque phrase, intelligible du murmure aux éclats, du brin d'herbe au chêne lyrique." 

Par Charles Arden, Ôlyrix

Pour lire la critique dans son intégralité, cliquez ci-dessous

The Red Violin dans Classique c'est cool

"Le témoignage d’Amandine Favier arrive à point pour se familiariser avec une œuvre facilement abordable qui possède un charme certain malgré quelques facilités. Les fulgurances ne sont pas pour déplaire aux violonistes qui trouvent là matière à démonstration. On peut préférer le faux classicisme de Stravinsky qu’Amanda Favier défend tous aussi bien."

Par Hugues Rameau-Crays

Pour lire la critique dans son intégralité, cliquez ci-dessous

"Interprétation excellente" - Pizzicato

"The French violinist Amanda Favier provides a crisp, fresh and very rhetorical interpretation of Igor Stravinsky’s violin concerto. The clarity of the musical discourse also characterizes the orchestral part. Far from any romantic embellishment, soloist and conductor concentrate on rhythm, flexibility and colours. Extremes are avoided as far as possible, so that the music remains elegant in all its vitality."

Par Remy Franck

Pour lire la critique dans son intégralité (allemand et anglais), cliquez ci-dessous

Un "jardin" original, approuvé par ResMusica

"Belle initiative, in fine, pour un programme audacieux, original et intelligemment conçu, défendu par un chef et des artistes qu’on se réjouit d’entendre dans leurs futures réalisations."

Par Pierre Degott

Pour lire la critique dans son intégralité, cliquez ci-dessous

"Jardin féérique" sélectionné par Le Monde !

"Pour témoigner du niveau d'excellence qu'il a atteint après dix ans d'existence, l'ensemble Les Métaboles ne saurait trouver mieux que la première plage de ce disque. La superbe transcription du Jardin féérique de Ravel, réalisée par Thierry Machuel, lui permet de se déployer à l'infini dans un espace choral que viendront ensuite traverser d'autres planètes au séjour tour à tour apaisant [...], onirique [...] et hédoniste."

Par Pierre Gervasoni, Le Monde

Pour lire la critique dans son intégralité, cliquez sur le lien ci-dessous

 

"Le piano clair-obscur de Célimène Daudet" - La Croix

"Si son dernier album porte le nom évocateur de Messe noire, l'artiste se révèle, elle, parfaitement lumineuse. Chacun de ses projets témoigne à la fois de sa haute exigence et du désir de s'adresser à tous, via la musique."

Par Emma Giuliani, La Croix

5 diapasons pour "Jardin féérique"

"Troisième disque pour Les Métaboles, après "Mysterious Nativity" (2014) et "Une nuit américaine" (2016), ce "Jardin féérique" confirme que l'amateur de chœur a cappella peut désormais compter sur l'ensemble de Léo Warynski. Le jeune chef a la main assez verte pour cultiver un riche territoire et filer la métaphore naturaliste."

Par Benoît Fauchet, Diapason (Avril 2020)

 

Pour lire la critique dans son intégralité, cliquez ci-dessous

4 diapasons pour "Post-scriptum"

"[Marina Chiche] se glisse habilement, d'une partition à l'autre, dans la peau d'un nouveau personnage, soutenue par un accompagnateur attentif [...] Sans jamais forcer le trait, elle fait partout état d'un style élégant comme d'une âme vibrante et passionnée."

Par Jean-Michel Molkhou, Diapason (avril 2020)

 

Pour lire la critique dans son intégralité, cliquez ci-dessous

Camille Pépin, l'orchestre au cœur - Le Figaro

"Tout juste auréolée de sa spectaculaire Victoire comme compositrice de l'année [...] la jeune femme fait preuve une fois encore de son inventivité sans faille [dans The Sound of Trees] [...] Entre inspiration debussiste et influence post-minimaliste, cette partition luxuriante, où le rythme et le mouvement occupent, comme dans toute l'œuvre de Camille Pépin, un rôle central, est une sublime introduction à l'univers singulier et poétique de la compositrice."

Par Thierry Hillériteau

 

Pour lire la critique dans son intégralité, cliquez sur le lien ci-dessous

"Une mini-révolution" - Classique mais pas has been

"Dans ce disque dédié à la musique française, Camille Pépin y partage l’affiche avec Claude Debussy et Lili Boulanger. [Sa] musique [...] ressemble à la leur pour son aspect limpide, solaire et séduisant. The Sound of Trees [...] est énergique et puissant comme une musique de film et s’appuie sur une solide construction harmonique. Voilà de quoi réconcilier le grand public avec la musique « contemporaine » ; merci Camille !"

Par Séverine Garnier

 

Pour lire la critique dans son intégralité, cliquez sur le lien ci-dessous

La Victoire 2020 d'un état d'esprit - Gang Flow

"Le bruissement des feuilles, le bavardage incessant des arbres, condamnés à ne jamais pouvoir s’enfuir, vous y penserez sans doute en écoutant la création de Camille Pépin. Mais le pouvoir fortement onirique de cette pièce tient aussi à un méticuleux travail de plusieurs mois sur les sonorités, la cadence extraordinaire difficile ou encore les effets percussifs. [...] Le fruit d’un travail de tous. Très belle musique contemporaine, vivante et soudée."

Par Anne-Sandrine Di Girolamo

 

Pour lire la critique dans son intégralité, cliquez sur le lien ci-dessous

Les Pléiades dans Classica !

"L'année Beethoven apporte son lot d'étrangetés, et la transcription de La Pastorale en fait partie [...] Le Sextuor Les Pléïades relève le défi avec grâce et volupté [...]  la formation nous emmène dans une interprétation toute en rondeur, non sans de joyeux accents rustiques [...] La transcription de 1810 apporte à la symphonie une légèreté et une transparence que retranscrivent parfaitement Les Pléïades"

Par Augustin Javel

Pages

Partager cette page