Presse

5 diapasons pour "Messe noire" !

"Après un remarquable Live II des Préludes de Debussy, [Célimène Daudet] captive à nouveau, par sa sonorité d'une grande concentration et sa manière de créer des ambiances énigmatiques - superbe Lugubre Gondola II."

Bertrand Boissard, Diapason

 

Pour lire la critique dans son intégralité, cliquez ci-dessous

"Cordes sensibles et joyeuses" - La Croix

"Leurs palettes sonores, finement équilibrées par l’enregistrement, nous transportent dans un univers parfaitement baroque mais intemporel, où la noblesse des lignes s’adoucit d’intimité, et les dilatations harmoniques d’élans dansants, bouillonnants."

Emmanuelle Giuliani, La Croix

 

Pour lire la critique dans son intégralité, cliquez ci-dessous

"Un enregistrement pétillant" - Musicologie.org

"[...] des œuvres plutôt heureuses et fraîches, parfois pastorales, italianisante pour la première, avec des traits violonistiques à la Vivaldi (finale), maturité viennoise, pour le second. Un enregistrement pétillant aux réponses immédiates chambristes."

Par Jean-Marc Warszawski, Musicologie.org

 

Pour lire la critique dans son intégralité, cliquez ci-dessous

5 étoiles Classica pour Post-Scriptum !

"Sur son Giuseppe Gagliano de 1762, [Marina Chiche], soutenue par Aurélien Pontier, ne se contente pas de la seule démonstration technique mais livre une interprétation où le lyrisme à fleur de peau (...), l'élégance Mitteleuropa (...) et la nostalgie (...) le disputent à la tendresse juvénile."

Par Michel Le Naour, Classica (juin 2020)

Les secrets de création de Camille Pépin sur FranceTV Info

"Comment naît une pièce musicale d'aujourd'hui ? La jeune et surdouée compositrice française Camille Pépin raconte la genèse de la pièce The Sound of Trees qui lui a valu la Victoire de la musique classique 2020 en composition et qui sort en disque ces jours-ci chez NoMadMusic."

Interview par Lorenzo Ciavarini Azzi, France Télévisions

Pour lire l'article dans son intégralité, cliquez ci-dessous

"Une interprétation colorée" - Baroquiades

"Ce duo féminin réunit Stéphanie-Marie Degand au violon [...] et Violaine Cochard au clavecin [...]. Dans le sillage des tendances actuelles, leur travail privilégie la sonorité, la musicalité, la couleur et le timbre."

Par Thomas Malarbet, BaroquiadeS

 

Pour lire la critique dans son intégralité, cliquez ci-dessous

FFF de Télérama pour Jardin féérique !

"Le groupe vocal Les Métaboles nous ouvre les portes de son éden. [...] Dans ce jardin extraordinaire, on trouve des humains qui chantent l'anglais aussi bien que le français, avec de belles voix précises et expressives, capables de s'adapter à différentes écritures et de (re)créer à chaque fois l'atmosphère qui convient. [...] l'ensemble Les Métaboles [...] s'impose décidément comme un astre de première importance."

Par Sophie Bourdais, Télérama

 

Pour lire la critique dans son intégralité, cliquez ci-dessous

L'album Stravinsky-Corigliano dans la sélection du Monde !

"L’interprétation d’Amanda Favier est malicieuse à souhait, au point que son instrument en arrive à se confondre dans le suraigu avec un harmonica de verre ! [...] Riche en effets spectaculaires qu’Adrien Perruchon restitue sans exagération à la tête d’un orchestre gourmand, le concerto de Corigliano vaut à Amanda Favier une performance d’équilibriste, tant pour une technique de haut vol que pour une esthétique toujours en mutation."


Par Pierre Gervasoni, Le Monde

 

Pour lire la critique dans son intégralité, cliquez ci-dessous

Doublé réussi de concertos par Amanda Favier - Musikzen

"Trouvant, à juste titre, un écho à la partition de Stravinsky dans la richesse de l’orchestration de The Red Violin, signé par John Corigliano pour le film de François Girard, en 1998, Amanda Favier en offre l’interprétation la plus aboutie [...]. Rien que pour les quelque seize minutes du premier mouvement : il faut découvrir les alliages subtils de timbres composites auxquels parviennent la soliste et la formation liégeoise pour en exprimer toute la gravité enivrante."

Par Franck Mallet, Musikzen

 


Pour lire la critique dans son intégralité, cliquez ci-dessous

Amanda Favier, invitée de Musiq'3

Amanda Favier était l'invitée de  Camille De Rijck dans "Demandez le programme", diffusé lundi 11 mai à midi sur Musiq'3.


Pour écouter l'émission, cliquez sur le lien ci-dessous

Les "douces touches" de Célimène Daudet dans Libération

"La pianiste interprète à sa manière, dans son «Messe noire», les dissonances de Liszt et Scriabine, soulignant leur fragilité."

Par Guillaume Tion, Libération

Pour lire la critique dans son intégralité, cliquez ci-dessous

"Notes écarlates" - Zibeline

“Amanda Favier voue un amour contagieux à Igor Stravinsky [...]. Cela s’entend dès les premières notes de son Concerto pour violon : le son est clair, maîtrisé, d’une justesse imparable et pourtant tout y semble fragile, prêt à rompre. La virtuosité allant ici de pair avec une émotivité brute.”

Par Suzanne Canessa, Zibeline

 

Pour lire la critique dans son intégralité, cliquez ci-dessous

Pages

Partager cette page